Val-de-Marne : la fin tragique de Djamel, le SDF du cimetière de Thiais

Thiais (Val-de-Marne), esplanade Auguste-Perret, ce lundi matin.
Djamel, âgé d’une cinquantaine d’années, a été retrouvé mort dans cette voiture où il vivait depuis une dizaine d’années.

Ce sans-abri de 54 ans est mort dans la nuit de dimanche à lundi dans la voiture où il passait ses nuits sur le parking du cimetière parisien.

Une Renault 21 où il dormait, des couvertures et quelques boîtes de thon. Voilà sans doute tout ce que possédait Djamel quand il a trouvé la mort dans la nuit de dimanche à lundi à l’âge de 54 ans.

Ce SDF qui vivait depuis une dizaine d’années sur le parking du cimetière parisien, esplanade Auguste-Perret à Thiais (Val-de-Marne), est sans doute décédé d’une maladie. Plusieurs traces de sang relevées par les policiers et les pompiers laissent à penser qu’il a été victime d’une hémorragie. Son corps a été transporté à l’Institut médico-légal de Paris pour en savoir plus.

Sur le tableau de bord, Djamel avait posé une petite feuille à côté des restes de son dernier repas : « En panne. SDF. Ne pas toucher SVP à ma voiture. Je reviens. »

C’est un autre sans-abri qui l’a découvert alors qu’il cherchait une voiture abandonnée pour dormir. « Il a souffert seul sans rien dire à personne », soupire un voisin qui le croisait régulièrement comme tous ceux du quartier.

« C’était quelqu’un de gentil qui ne nous a jamais posé problème »

Selon un autre SDF, Djamel avait des problèmes d’alcool et n’était pas en bonne santé comme le laissait penser son ventre d’une extrême grosseur. Cet embonpoint anormal, tout le monde l’avait noté dans le quartier. « Il n’a pas toujours été comme ça », raconte un autre voisin. « De temps en temps, il venait prendre un café chaud chez nous, se souvient Fatima, une commerçante. Il est venu il n’y pas si longtemps. C’était quelqu’un de gentil qui ne nous a jamais posé problème. »

La seule fois où Djamel a eu un mouvement d’humeur, c’est quand une autre commerçante lui a proposé des couvertures. « Il tenait à rester digne malgré sa situation, précise Souad, qui elle aussi travaille dans le quartier. D’ailleurs, je l’ai vu nettoyer sa voiture avec beaucoup de soin comme si c’était sa maison. Il en était propriétaire et il y faisait attention. » « De temps en temps, il allait dans un foyer pas très loin, ajoute un autre riverain. Mais c’est dans sa R 21 qu’il était le plus souvent. »

Source : Val-de-marne : la fin tragique de djamel, le sdf du cimetière de thiais – Le Parisien


Djamel, un hêtre humain abandonné sur un parking …

Sur google map , on retrouve bien la voiture de Djamel immobilisée depuis 1012 !

Il y a là, une voiture qui ne bouge pas pendant plus de 6 ans, preuve en est faite ici, et pourtant rien ne ce passe … et Djamel, en mauvaise santé, peut mourir en paix dans sa voiture, en ayant bien pris soin quelques années au paravent, de transporter son propre corps jusqu’au portes d’un cimetière, afin de n’importuner personne.

Recherche sur Google maps : https://goo.gl/maps/7WUmLQbaNP62

Djamel, SDF mort dans sa voiture – Position de sa voiture – Vue par satelite

Djamel, SDF mort dans sa voiture – Position de sa voiture en juillet 2012

Djamel, SDF mort dans sa voiture – Position de sa voiture en septembre 2013

Djamel, SDF mort dans sa voiture – Position de sa voiture en septembre 2013

Djamel, SDF mort dans sa voiture – Position de sa voiture en septembre 2013

Djamel, SDF mort dans sa voiture – Position de sa voiture en septembre 2014

Djamel, SDF mort dans sa voiture – Position de sa voiture en juin 2015
Il fait chaud, une portière est alors ouverte.

Djamel, SDF mort dans sa voiture – Position de sa voiture en juin 2015
Il fait chaud, une portière est alors ouverte.

Djamel, SDF mort dans sa voiture – Position de sa voiture en juillet 2015
Il fait chaud, une portière est alors ouverte.

Djamel, SDF mort dans sa voiture – Position de sa voiture en octobre 2017

Djamel, SDF mort dans sa voiture – Position de sa voiture en octobre 2017